vendredi 20 avril 2012

L'Empire du soleil

















20 avril 2012. À la Halle aux Grains, le Théâtre du Capitole reprend la production minimaliste de "Madame Butterfly" signée en 1996 par Nicolas Joel. La jeune geisha Cio-Cio-San est cette fois interprétée par la soprano chinoise Hui He qui triomphe dans ce rôle sur toutes les scènes. Je suis aussitôt convaincu par l'amplitude de ses capacités vocales et par son talent de comédienne affirmé. Elle s'investie dans son personnage avec un naturel si éclatant que je succombe aux vagues d'émotions de plus en plus envahissante au fur et à mesure que l'étau se resserre autour d'elle. Le ténor roumain Teodor Ilincai est son partenaire idéal dans le rôle du lieutenant Pinkerton : sa voix est puissante mais maîtrisée, son charme évident. Dans le rôle de Suzuki, la mezzo-soprano albanaise Enkelejda Shkosa est une fois de plus parfaite – après sa prestation dans "Falstaff" en décembre dernier. Enfin, le baryton Trevor Scheunemann est remarquable en Sharpless. Le chef allemand Claus Peter Flor et l'Orchestre du Capitole sont des artisans majeurs de la réussite de ce spectacle, au service de la musique somptueuse de Giacomo Puccini dont ils restituent les nuances avec une belle délicatesse.

Hui He & Teodor Ilincai © David Herrero

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire